23 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Soutien à la culture ivoirienne / MTN renouvelle son partenariat avec GAOU Production

Partager l'article

Pour la quinzième année consécutive, MTN Côte d’Ivoire s’engage à accompagner le Festival des Musiques Urbaines d’Abidjan (FEMUA).

L’engagement de l’opérateur des télécommunications s’est traduit par le renouvellement du partenariat historique qui le lie à GAOU Production, structure promotrice du FEMUA.

Le renouvellement de ce partenariat a été officialisé par la signature d’une convention le jeudi 11 avril entre MTN Côte d’Ivoire et GAOU Production, dans les locaux de l’entreprise sud-africaine au Plateau.

En effet, depuis plusieurs années, en tant qu’entreprise citoyenne, l’opérateur a été un fervent soutien de la culture ivoirienne à travers le FEMUA et autres événements.

En tant que partenaire officiel du FEMUA, cette entreprise est convaincue que la culture est bien plus qu’un simple rassemblement communautaire.

Pour elle, la culture est le ciment même de notre société.
Par ailleurs, l’opérateur reconnaît également le potentiel économique du secteur culturel. C’est pourquoi elle n’hésite pas à s’engager à la soutenir pour en faire un pilier incontournable de l’économie ivoirienne.

Lors de la signature de ce partenariat, M. Djibril Ouattara, Directeur Général de MTN Côte d’Ivoire, à marqué sa satisfaction quant à l’organisation impeccable et au professionnalisme des promoteurs du FEMUA.

« Les Gaous Magiciens sont des visionnaires, constamment prêts à relever les défis pour atteindre leurs objectifs. Leur persévérance et leur engagement incarnent des valeurs que nous partageons chez MTN, et nous sommes fiers de les soutenir à chaque édition du FEMUA », a-t-il indiqué.

Pour sa part, M. Salif Traoré, dit A’Salfo, lead vocal du groupe Magic System, s’est réjoui de ce renouvellement de partenariat avec l’opérateur de télécommunications.

Faut-il le souligner, le FEMUA représente une plateforme exceptionnelle pour favoriser le développement personnel et professionnel des jeunes.

Pour preuve, il attire chaque année plus de 600 000 festivaliers, ainsi que l’attention de plus de 150 journalistes européens et africains, touchant ainsi plus de 8 millions de spectateurs à travers les médias.

BS


Partager l'article