27 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Trafic6 DE DROGUE : SAISINE DE 6 TONNES DE DROGUES EN ROUTE pour ABIDJAN.

Partager l'article

Dans un communiqué de presse co-signé du Préfet maritime de l’atlantique et du ministère de la justice française, la Marine nationale française a annoncé, sur son site internet, ce mardi 23 mars 2021, la saisie de 6 tonnes de cocaïne à bord du navire Najlan, en provenance de l’Amérique du Sud et dont la destination était le port d’Abidjan, en Côte d’Ivoire

« La Marine nationale a procédé dimanche 21 mars 2021 à une saisie record de plus de six tonnes de cocaïne dans le golfe de Guinée, a annoncé lundi la préfecture maritime de l’Atlantique, se félicitant d’un «résultat exceptionnel». La plus importante saisie de cocaïne datait de 2006, lorsque la frégate Ventôse avait intercepté 4,3 tonnes dans les Antilles », fait savoir la Marine française.

Le communiqué indique que la saisie de dimanche a été menée sous la direction du préfet maritime de l’Atlantique et du procureur de la République de Brest, indique la préfecture maritime dans un communiqué. L’opération de «vaste ampleur» a été conduite sur la base de renseignements transmis par l’Office français antistupéfiants (OFAST) et la police néerlandaise, en collaboration avec le centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants (MAOC-N), agence internationale basée à Lisbonne, Europol et les autorités brésiliennes.

Une équipe du porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude est intervenue à bord du cargo Najlan avec l’accord de l’État du pavillon, à savoir la Fédération de Saint-Christophe-et-Niévès située dans les Caraïbes. «Très rapidement, ce sont plus de 6000 kilogrammes de cocaïne qui ont été découverts à bord», assure la préfecture maritime. Le Najlan, cargo mesurant près de 105 mètres de long, avait quitté les côtes sud-américaines plusieurs jours auparavant et faisait l’objet d’un suivi particulier, selon la même source. Toujours selon le site la Marine, deux embarcations semi-rigides, un hélicoptère et un drone ont été mobilisés pour procéder à l’opération. L’équipage du Najlan, qui avait quitté Rio de Janeiro au début du mois, s’est montré coopératif. « Dans la journée, le procureur de la République de Brest a autorisé le navire à reprendre sa route vers Abidjan. Le Dixmude participe au dispositif Corymbe dans le golfe de Guinée, lancé en 1990 par la Marine nationale, contre la piraterie et les trafics. La parfaite coopération entre les acteurs nationaux et internationaux de la lutte contre les stupéfiants, appuyée par le réseau diplomatique du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE), a permis d’obtenir ce résultat exceptionnel. Les investigations judiciaires vont se poursuivre. L’amiral Vandier, Chef d’État-Major de la Marine, a salué une saisie historique », explique le communiqué. Cette opération de saisie de tonne de cocaïne n’est pas un fait sans précédent. Pour rappel, le vendredi 26 février 2021, la cellule anti-drogue de la gendarmerie du port autonome d’Abidjan, a annoncé à la presse que plus d’une tonne (1.056kg) de cocaïne brute estimée à plus de 25 milliards de FCFA, et en provenance de l’Amérique latine avait été saisie dans la nuit du 24 au 25 février 2021 à Angré, un quartier de la commune Cocody (Abidjan est). C’est la plus grande saisie qu’on ait effectuée, après celle de 2020 qui était estimé à plus de 450 kg », avait déclaré M. Diaharassouba, le commandant de la brigade gendarmerie du port en présence du procureur de la République Richard Adou et le commandant général de la gendarmerie Alexandre Apalo Touré. Le dealer de la drogue mis aux arrêts est un douanier du nom de Traoré Vali. Cette énième opération de saisie de drogue montre que la Côte d’Ivoire demeure une plaque tournante du trafic de cocaïne.

SK


Partager l'article