23 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Vers une Renaissance des Droits des Conseillers Municipaux en Côte d’Ivoire, La Naissance du Collectif National

Partager l'article

INTERVIEW DE L’INITIATEUR DE LA PLATEFORME DU COLLECTIF NATIONAL DES CONSEILLERS MUNICIPAUX DE CÔTE D’IVOIRE

 

Le Collectif National des Conseillers Municipaux de Côte d’Ivoire émerge pour défendre les droits corporatistes des conseillers municipaux, négligés depuis 44 ans, avec pour objectif la revalorisation de leur statut, l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, sans craindre l’instrumentalisation politique, prônant l’unité dans la diversité et guidé par la défense des intérêts des conseillers municipaux.

 

1) Bonjour monsieur Mey Kelassar , dans 48 heures vous mettrez sur pied une faîtière pour les conseillers municipaux de Côte d’Ivoire, qu’est-ce qui motive la création de cette organisation ?

 

A 48 heures de la mise en place du Collectif National des Conseillers Municipaux de Côte d’Ivoire, nous pouvons dire que les motivations sont d’ordre corporatiste et au risque de nous tromper nous pouvons affirmer que les conseillers municipaux de Côte d’Ivoire sont les oubliés de la République. Nous nous expliquons : les conseillers municipaux perçoivent 10 000 F CFA comme frais de participation aux réunions du conseil municipal. La base légale de cette indemnité est tirée de l’article 9 du décret N°95-842 du 06 octobre 1995 et par conséquent ce décret est en application de la loi N°80-1180 du 17 octobre 1980 relative à l’organisation municipale. C’est une loi de 1980 qui est appliquée pour les indemnités des conseillers municipaux de 1980 à 2024 nous donne 44 ans d’où le qualificatif des oubliés de la république.

 

2) Les objectifs ? 

 

Notre organisation aura pour objectif de négocier avec l’Etat de Côte d’Ivoire pour améliorer les conditions de vie et de travail des conseillers municipaux à travers :

– La revalorisation du statut des conseillers municipaux de Côte d’Ivoire

– Une carte établie par la tutelle de tous les conseillers municipaux de Côte d’Ivoire

– Un macaron identifiant le véhicule des conseillers municipaux

– Une assurance maladie pour tous les conseillers municipaux de Côte d’Ivoire.

– L’élaboration d’une grille d’indemnité des conseillers municipaux de CI en accord avec les ministres de tutelle.

 

3) La mission ?

 

Notre organisation a pour mission de défendre les intérêts de tous les conseillers municipaux.

 

4) Ne craignez -vous pas que cette organisation soit instrumentalisée par les chapelles politiques ?

 

Nous ne craignons pas que cette organisation soit instrumentalisée par les chapelles politiques parce que les intérêts corporatistes transcendent les clivages politiques. Tous les conseillers municipaux sont logés à la même enseigne ici il n’y a pas de parti politique mais que gagne le conseiller municipal.

 

5) Les critères et conditions pour y adhérer ?

 

Les critères et conditions pour y adhérer sont :

– Etre conseiller municipal

– Payer les droits d’adhésion de 5000 F CFA

– Une cotisation mensuelle de 1 000 F CFA

 

6) La particularité de votre organisation ?

 

La particularité de notre organisation est qu’elle représente la Côte d’Ivoire dans sa diversité culturelle, politique, sociale et économique. Notre organisation est un échantillonnage représentatif de la nation Ivoirienne.

 

7) Il y a encore des gens qui sont sceptiques. Un mot pour les rassurer ? 

 

A tous ceux qui sont sceptiques, nous tenons à les rassurer que nous sommes guidés par la défense des intérêts des conseillers municipaux.

 

8) Allez -vous diriger l’organisation ?

 

Nous allons l’évaluer si les participants à l’assemblée générale constitutive le souhaitent

 

9) Plein succès à vos travaux…

 

Merci et que Dieu Bénisse tous les conseillers municipaux !

 

Monsieur MEY KELASSAR


Partager l'article